Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Gran Fondo de St Sébastian
Jeu 12 Oct - 23:32 par Joachim.

» La foire aux Pyrénées
Sam 9 Sep - 23:36 par Joachim.

» Le Bocage Vendéen.
Mer 12 Avr - 23:35 par Joachim.

» "Les Boucles de La Loire"
Lun 27 Mar - 15:55 par Joachim.

» La Cholet Pays de La Loire entre amis.
Dim 26 Mar - 23:00 par Joachim.

» Pays Basque en février.
Mar 21 Fév - 22:31 par Joachim.

» Le gâteau basque.
Mer 16 Nov - 16:23 par Joachim.

» 200 morbihannais.
Mar 27 Sep - 23:11 par Joachim.

» Les Flandres Charentaises Classic Cyclo.
Lun 19 Sep - 21:51 par Joachim.

Galerie


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Jeu 26 Déc - 0:38
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


La Jean René Bernaudeau 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Jean René Bernaudeau 2015

Message par Joachim. le Lun 18 Mai - 0:08

Après La Cholet Pays de La Loire 190 km, Liège-Bastogne-Liège 273 km toutes deux en randonnée, la cyclosportive la JRB qui ne portera d'ailleurs plus ce nom, était hier ma première cyclosportive de l'année (épreuve chronométrée avec classement), plutôt attrayante avec 172 km sur un beau (nouveau) parcours:
http://www.openrunner.com/index.php?id=4807894

La distance pouvait presque paraître courte, le soucis c'est que si je voulais boire je devais m'arrêter pour remplir les bidons.

Il y avait deux ravitaillements, un au km 45, le second au km 136. Le premier trop tôt, l'autre bien tard, mais il était bien disposé au sommet de St Michel Mont Mercure.
Par chance les conditions climatiques étaient idéales, pas chaud ciel tout gris avec une petite bruine sans jamais rendre le sol mouillé, environ 12°c je pense. Cela m'a permis de tenir pas trop mal 136 bornes avec deux bidons, c'était limite mais ça passait.

Le bon coup est parti au bout de 75 km, une petite dizaine, les plus forts comme bien souvent, ou l'on retrouve des têtes bien connues dans la région, c'était une élimination par l'arrière suivant les niveaux, à la sortie du Massif de Mervent et du "mur" du barrage de Pierre Brune, nous étions plus qu'une petite quarantaine sur les 180 partants. L'échappée est partie après.

Nous on a roulé, je dirais qu'on s'est bien entendu, nombreux à tourner comme rarement sur une cyclo ou une course, mais sans chercher à rentrer ce qui était bien, de toutes façons nous n'aurions pas pu faire fondamentalement grand chose, devant c'était les machines à rouler, et nous on a fait ce qu'on a pu.

Au deuxième ravitaillement on prévoit un arrêt pour remplir un bidon et pour pisser, on fait le tour du groupe, une dizaine de candidats, on est deux à s'arrêter... Toujours sympa...

Je n'y aurais pas cru mais on a fait vite et finalement nous sommes rentré après 1 minute d'arrêt et 4 km de poursuite, avec l'aide de la circulation entre St Michel et Pouzauges et d'un compagnon solide. J'ai pu siroter avec bonheur et sans retenue mon bidon au cours 35 km restant.

L'arrivée est très dangereuse, deux virages à angle droit serrés avec des nids de poules et du gravier... Très prudemment je le joue placé, devant sans insistance, me permettant toutefois de finir 5ème de mon groupe.

Je me vois classé 14ème sur le papier ce qui me semblait cohérent, pour moi ils étaient un peu moins d'une petite dizaine, mais c'était en oubliant que dans le final nous avons rattrapé plus que 1 ou 2 concurrents. Le vainqueur arrive avec 4 minutes d'avance.

En regardant le classement de plus près je vois qu'ils n'étaient que 4 à avoir résisté, on arrive pour place de 5, si je suis 5ème de mon groupe je devrais être 9ème, mais c'était en oubliant les petits malins, très largement grugé par ceux qui sont passés devant entre la ligne d'arrivée et le ramassage des plaques, un défaut récurent de l'organisation. Ces dits petits malins, quelques uns qu'on a pas vu pendant 150 bornes. Bon bref c'est le vélo même si ce n'est pas trop dans l'esprit cyclosport. Je suis content d'être là je suis satisfait de ma journée. Quand on dort mieux, ça ne marche pas plus mal.
172 km sur 1715 mètres de dénivelé selon Openrunner, parcouru en 4h46 réel, 4h45 roulé, ce qui correspond à une minute de perdue au bar. 4h45 cela fait un peu plus de 36 de moyenne, 4h45 un peu moins:

Joachim.

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 19/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Jean René Bernaudeau 2015

Message par Joachim. le Lun 18 Mai - 0:24


Joachim.

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 19/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum