Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Gran Fondo de St Sébastian
Jeu 12 Oct - 23:32 par Joachim.

» La foire aux Pyrénées
Sam 9 Sep - 23:36 par Joachim.

» Le Bocage Vendéen.
Mer 12 Avr - 23:35 par Joachim.

» "Les Boucles de La Loire"
Lun 27 Mar - 15:55 par Joachim.

» La Cholet Pays de La Loire entre amis.
Dim 26 Mar - 23:00 par Joachim.

» Pays Basque en février.
Mar 21 Fév - 22:31 par Joachim.

» Le gâteau basque.
Mer 16 Nov - 16:23 par Joachim.

» 200 morbihannais.
Mar 27 Sep - 23:11 par Joachim.

» Les Flandres Charentaises Classic Cyclo.
Lun 19 Sep - 21:51 par Joachim.

Galerie


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Jeu 26 Déc - 0:38
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Amstel Gold Race et "week-end ardennais"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Amstel Gold Race et "week-end ardennais"

Message par Joachim. le Mer 20 Avr - 22:21

Après Liège-Bastogne-Liège l'année dernière, l'Amstel Gold Race cette année, deux épreuves qui représentent des caractéristiques que j'aime bien, à l'inverse du Tour des Flandres et surtout de Paris-Roubaix qui ne m'attirent pas du tout en raison des pavés, sur lesquels je déteste rouler dessus sous n'importe quelle configuration que ce soit.
Arrivé la veille pour un départ le samedi à 6h30, pour les participants du parcours de 240 kilomètres annoncés, 232 en réalité sur notre itinéraire cyclo. Il n'y a pas un gros dénivelé car altitudes généralement très basses mais pas moins de 34 côtes pentues répertoriées allant jusqu'à des passages à plus de 20%, la principale difficulté provient des ascensions courtes mais raides. Les organisateurs ont voulu réduire le temps de récupération entre les difficultés.
Pour un départ à 6h30 et avec environ 25000 participants tous parcours confondus, six au total je crois, j'ai préféré dormir sur place dans la voiture, en me levant à 5h30 j'avais déjà les deux pieds sur le départ.
Naturellement comme l'année dernière c'est la pluie qui nous a accueilli, avec beaucoup de vent, en fait on a eu la même météo que les pros le lendemain pour ceux qui ont suivis.
Tout se passait bien jusqu'au 59ème kilomètres au premier ravitaillement, je décide d'attendre un costaud, mais il est lent à repartir, on se retrouve à deux, et il se prend une crevaison. Je l'attends donc une seconde fois, et tout aussi lent à réparer. Bref, nous repartons et à la fin des 80 premiers kilomètres l'itinéraire rejoint le point de départ ou on se retrouve mêlé parmi les participants des petits parcours qui s'élancent. Un énorme embouteillage soit long à dépasser soit impossible à dépasser, un flux continu d'autant que tout le monde là-bas respecte scrupuleusement les pistes cyclables.... Bref ça a gâché la fête selon ma propre perception. Dans la foulée je perds mon accompagnateur dans la masse. Sans parler le défi de rejoindre un point d'eau à travers champs lors des deux dernières zones de ravitaillement ou il y a tout le monde, vraiment du monde, on se serait cru dans Woodstock, les cales dans la gadoue.
Le dénivelé n'est pas impressionnant mais il y a un fort concentré entre le 150ème et 200ème kilomètres, arrosés d'une pluie qui redouble et glacée avec une impression de participer à un immense critérium à travers collines, bois et pistes cyclables. C'est très spécial.
Au final je boucle tant bien que mal mes 232 kilomètres en 8h roulé, arrivée en haut du Cauberg que j'ai du en raison de la foule de cyclistes de tous poils, monter au ralenti. Sur embouteillage également deux murs ou j'ai du mettre pied à terre lors du Keutenberg, et peut-être bien lors du Kruisberg mais je ne suis pas bien sur du nom.
Expérience faite, je suis content d'y avoir été, c'est un site très beau, mais je ne retournerais pas une seconde fois pour toutes ces complications moyennement agréables. Disons c'était à faire une fois. Mais j'ai une nette préférence pour Liège-Bastogne-Liège toutefois.
https://www.strava.com/activities/546992118
Le lendemain j'ai rejoins Huy rouler avec un local, au moins 100 bornes "allure récupération", et découverte du mur de Huy à la fin. Très sympa.
https://www.strava.com/activities/548922170
Je me suis gardé le plus dur pour le lundi, un peu déçu de ne pas avoir eu plus de dénivelé au final, en solo dans les Ardennes françaises à partir de Monthermé.
https://www.strava.com/activities/549220829 J'aurais pu faire plus dur mais je suis resté sur des axes suffisants pour me repérer, c'était aussi suffisant pour vaguement me perdre... Grosse journée dans la foulée je suis directement rentré à Montaigu pour travailler le mardi. 6h de vélo - 7h de bagnole.

Joachim.

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 19/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amstel Gold Race et "week-end ardennais"

Message par Joachim. le Mer 20 Avr - 23:21


Joachim.

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 19/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum