Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» La foire aux Pyrénées
Sam 9 Sep - 23:36 par Joachim.

» Le Bocage Vendéen.
Mer 12 Avr - 23:35 par Joachim.

» "Les Boucles de La Loire"
Lun 27 Mar - 15:55 par Joachim.

» La Cholet Pays de La Loire entre amis.
Dim 26 Mar - 23:00 par Joachim.

» Pays Basque en février.
Mar 21 Fév - 22:31 par Joachim.

» Le gâteau basque.
Mer 16 Nov - 16:23 par Joachim.

» 200 morbihannais.
Mar 27 Sep - 23:11 par Joachim.

» Les Flandres Charentaises Classic Cyclo.
Lun 19 Sep - 21:51 par Joachim.

» La Bernard Bourreau.
Mer 14 Sep - 19:23 par Joachim.

Galerie


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Jeu 26 Déc - 0:38
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Reprise du vélo après un AVC.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Reprise du vélo après un AVC.

Message par joachim le Mar 27 Mar - 17:19

Du moins celui-là... Tous n'ont pas cette "chance"... J'ai remis mon cul sur la selle 1 semaine après, déjà presque un miracle, home-trainer tous les jours mais d'abord par 10 minutes. La première fois j'ai fais 12 de moyenne... Sur la plaque sans forcer bien sur avec le minimum de résistance mais je ne pouvais pas faire plus de 30 tours de pédale à la minute... Au troisième jour hier j'étais passé à 18 km/h. Aujourd'hui je vais passer à 15 minutes et ce sera comme ça tant que mon pédalage ne sera pas normal !! Une fois retrouvé un coup de pédale au moins digne d'un mois de novembre... Je passe à l'home-trainer 3 rouleaux, pour 30 minutes et plus. Si tout est ok au niveau stabilité c'est que je serais près à reprendre la route. Normalement la période 3 rouleaux devrait être courte, 3-4 jours tout au plus. Je débuterais sur la route par trois sorties d'1h à allure de papy toujours sans forcer j'espère quand même dépasser les 20 km/h... J'espère que ce sera possible à la fin de la semaine prochaine. La suite je n'en sais rien. En fonction de l'état des lieux. Du vélo en rapport en tous cas...
Bonne saison pour les autres; profitez-en du jour au lendemain des fois... Oups... Rassurez-vous le cyclisme n'a jamais procuré des AVC !! ;- ) Pédalez et gagnez des courses (si vous le pouvez)

joachim

Nombre de messages : 471
Age : 45
Localisation : Montaigu
Date d'inscription : 16/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://joachim.garreau@neur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise du vélo après un AVC.

Message par joachim le Sam 31 Mar - 17:10

Ca s'améliore plus vite que prévu.

Samedi 10 minutes à 12 de moyenne
Dimanche 10 minutes à 13 de moyenne
Lundi 10 minutes à 18 de moyenne
Mardi 15 minutes à 21 de moyenne
Mercredi 24 minutes à 24 de moyenne
Jeudi 30 minutes à 26 de moyenne
Vendredi 30 minutes à 25 de moyenne, mais c'était la reprise sur 3 rouleaux.
Test sur route aujourd'hui.
1h, 23 km. Au tout début entre le paysage qui défile et être secoué en même temps c'était un peu étourdissant. J'ai hésité faire demi-tour et puis ça s'est stabilisé. Pas de difficulté pour rouler sur un vélo, les jambes tournent presque normalement grâce à l'home-trainer, les muscles et le cœur comme si je n'avais pas roulé depuis 15 jours ce qui est un peu vrai et à la vitesse ou je roulais ça n'a posé aucun problème non plus. Mais des sensations de maniabilité comme si je n'avais pas touché à un vélo depuis 2 mois. Quand je mettais pied à terre au stop je devais anticiper un peu mais pas de difficulté pour freiner changer les vitesses ni pour rechausser, par-contre pied à terre un peu brutal et regarder à droite et à gauche un peu perturbant il fallait vraiment personne pour oser me lancer. En ligne droite je me suis entraîné à rester sur les bandes blanches, ce que j'y arrive sans trop de mal mais perpétuellement des minis écarts à droite et à gauche de la largeur d'un boyau, mais je ne m'écartais pas de la bande blanche. Déroutant. Le pire c'est en danseuse l'impression de n'avoir jamais fais ça de ma vie c'était complètement dépareillé, j'avais la trajectoire hasardeuse... Tellement perdu mes repaires que j'avais l'impression que cela venait du vélo ! Bref si je progresse aussi vite que ça s'est passé sur home-trainer demain ça ira beaucoup mieux. Puis 23 km/h de moyenne vu d'où je viens, je pense avoir beaucoup de "chance".
Mon but immédiat rouler 1h demain et 1h lundi enfin s'il fait beau je n'irais pas sous la pluie. Après on verra.

L'avenir. Une vague idée d'être au départ de la course de Boufféré mais je ne forcerais pas le destin. Pour cela il faut que je me sente en parfaite habilité il ne faut pas que ce soit une contrainte. Sinon Treize-Septiers si Boufféré c'est trop près, juste pour la forme.
J'ai décidé de laisser tomber définitivement le Raid-Extrême-Vosgien.
En compromis quand tout sera OK c'est de me fixer simplement une sortie de 200 km par mois. Pour les séjours montagneux il y a du boulot. J'ai passé un pont d'autoroute aujourd'hui à Boufféré j'ai cru être en montagne... 14 km/h !

joachim

Nombre de messages : 471
Age : 45
Localisation : Montaigu
Date d'inscription : 16/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://joachim.garreau@neur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise du vélo après un AVC.

Message par joachim le Dim 8 Avr - 20:18

Huit jours se sont écoulés depuis la reprise route, quinze jours depuis la remise en selle, et trois semaines après cet accident cérébral.
Et je suis guéri !
Je suis guéri !

Après avoir repris la route samedi il y a huit jours j’ai roulé tous les jours 1h jusqu’à mercredi soit cinq sorties d’1h. Puis j’ai roulé 1h30 jeudi vendredi et samedi. J’ai donc effectué mon 15ème jour de vélo consécutif hier, enfin si on peut appeler comme ça… 1er jour 2 km, 2ème jour 3 km, 3ème jour 5 km… C’est « seulement maintenant » que j’ai retrouvé toutes mes facultés cyclistes, et mes facultés d'une manière générale. Hier après-midi j’ai fais plus de 42 km en 1h30 soit 28 km/h de moyenne, les 15 derniers kilomètres en 29 minutes sans difficulté particulière. Bien sur j’ai perdu mon niveau mais j’ai retrouvé toutes mes facultés, vendredi ce n’était pas encore bien parfait j’avais encore quelques problèmes de coordination en danseuse, depuis hier c’est réglé.

Je ne vais rien forcer je ne sais pas encore bien ce que je vais faire de moi, je vais continuer ma voie au gré des sensations et des progrès, je ne me sens pas encore près à faire du fractionné et des choses comme ça je ne me sens pas à l'aise avec l'effort donc je n'en fais pas. Je vais essayer maintenant de réduire le braquet pour augmenter la fréquence de pédalage ce qui est une période un peu moins "marrante" mais c'est important et pas traumatisant. On verra l’évolution au cours des jours à venir. Il ne me reste donc plus aucune séquelle de cet AVC. Reste encore que je fatigue plus facilement pour tout, à la limite c’est encore sur le vélo que je me sens le mieux. Je prends donc mon temps… C'est-à-dire pas vite, à mon rythme. J’ai fais 1h tranquille ce matin à ma prochaine sortie je ferais 2h. 2h c’est plus de la moitié d’une sortie de 100 bornes. La bilan est donc que je pourrais à l'avenir me permettre des séries de 100 km ou bien de 200 km. A priori je suis plutôt optimiste. Le problème aujourd’hui ne me semble plus être mes facultés cyclistes mais mes facultés de récupération au long cours. Le niveau lui va continuer à augmenter même s’il ne sera peut-être pas aussi haut qu’avant, il y aura la course en moins dans les jambes ça peut combler le déficit. Moins fort mais les cuisses moins entamées je dois pouvoir faire illusion, la préparation au REV est sortie de ma tête pour l'instant c'est oublié, j'y repenserai dans un mois, un mois et demi, mais ça me paraitrait être de la folie hors je ne suis pas fou! Je ne ferais plus de course avant des longues sorties. Sinon en outre aujourd'hui je reste cantonné à l’idée de ne plus dépasser des sorties de 200 km. Pour les courses d'un côté j'ai envie de reprendre (enfin quand je me sentirai pret) et de l'autre j'hésite à tirer un trait définitif. C'est peut-être "l'occasion".

joachim

Nombre de messages : 471
Age : 45
Localisation : Montaigu
Date d'inscription : 16/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://joachim.garreau@neur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise du vélo après un AVC.

Message par joachim le Jeu 19 Avr - 0:05

Le 8 avril j'étais content de l'évolution depuis le début revenant à 1h30 de vélo à 28 km/h de moyenne, le bilan au 17 avril et par ailleurs 1 mois jour pour jour après cet accident, je fais à nouveau 60 km en 2h sans difficulté. Pour la première fois également, j'arrivais à nouveau à relancer en sortie de virage, pas violemment ni longtemps, mais suffisamment pour entretenir illusion et ça c'est nouveau. Je pense que si je veux dans 1 mois je peux courir. Voilà le bilan... 1 mois depuis l'avc... J'ai l'impression que ça fait 6 mois... Nouveauté, pour la première fois je me sens prêt demain, et motivé à sortir sous la flotte !! Ce sera ma 23ème mise en selle en 25 jours.

joachim

Nombre de messages : 471
Age : 45
Localisation : Montaigu
Date d'inscription : 16/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://joachim.garreau@neur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise du vélo après un AVC.

Message par joachim le Ven 4 Mai - 23:11

Ca fait 3 semaines que j'ai repris le travail, et il y en a ! Ajouté à cela une météo difficile j'ai pris du retard. L'évolution est bonne mais plus ralentie. Aujourd'hui je suis parfaitement capable de rouler seul 3h à plus de 30 km/h si le parcours est assez facile. Je suis capable de gagner une pancarte. Et je suis aussi capable de faire 100 bornes seul comme hier par St Michel Mt Mercure par-contre si j'inclus des bosses, seul je ne suis pas capable de faire du 30 de moyenne encore trop juste, hier 100 km / 3h30 avec pas mal de dénivelé mais les cuisses finissent comme si j'avais couru !! Ce qui est incroyable c'est que j'ai presque perdu le plaisir et l'envie de faire des bosses, ça ça me choque !! C'est qu'il y a quand même un avant et un après. Aussi j'ai eu beau chercher mais je n'ai aucune envie de fractionner, du spécifique, et plus le temps passe et moins je me fixe une idée à recourir. Quand je suis sur le vélo les courses ne me manquent pas, j'y pense quand je ne pédale pas... Mon avenir proche c'est cumuler des sorties de 100 bornes deux à trois fois sur la semaine de 7 jours. Avec Jérémy on a décidé de conserver notre voyage dans le Limousin du 17 au 20 mai qui était destiné à me préparer au Raid-Extrême-Vosgien, sauf que je ne m'y prépare plus. On devait faire quatre fois 200, on part sur la base de quatre fois 150, ou 100 si ça fait trop. On ne devrait plus trop me voir, je ne suis plus même bien sur de re-signer avec des idées de vélo sans fédération, une envie de me détacher, d'oublier une vie ancienne; la principale séquelle je crois est finalement le moteur qui relie avec la motivation à faire des efforts particuliers, heureusement ça n'a quand même pas touché l'envie de faire du vélo >mais sans souffrance< Toutefois si il y en a qui veulent rouler avec moi savent comment me trouver; toujours partant. Compter 100 bornes à 30 de moyenne. Allez 3 pancartes mais pas plus sinon ça me fatigue ;- )

joachim

Nombre de messages : 471
Age : 45
Localisation : Montaigu
Date d'inscription : 16/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://joachim.garreau@neur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise du vélo après un AVC.

Message par f5rpt le Sam 19 Mai - 11:16

salut Joachim
content de savoir que l'amélioration se poursuit favorablement ! meme si la motivation est réduite , ce qui semble normal ..........le mental a parfois du retard sur le physique !!!! mais consoles toi pour le moment , tu croiseras encore des coursiers qui seraient heureux de faire leurs 100 bornes SEUL
à 30kms / h de moyenne lol!!!!!.je suis content pour toi
amities
popol

f5rpt

Nombre de messages : 2
Age : 69
Localisation : clisson
Date d'inscription : 04/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise du vélo après un AVC.

Message par joachim le Ven 25 Mai - 0:56

Salut Popol !! De l'évolution depuis mon précédent message, maintenant 100 km chez nous à 30 de moyenne même avec des bosses je trouve ça presque facile et récupère un peu mieux, surtout.

4 jours dans le Limousin avec Jérémy du jeudi au dimanche.
Jeudi: 171 km vers l'ouest (le plus "roulant"). 5h45 (Ça fait presque 30 de moyenne)
Vendredi: 153 km vers le sud (le plus dur). 5h45
Samedi: 156 km vers l'est (avec la bosse la plus longue du séjour -10 km-). 5h27
Dimanche: 167 km entièrement sous la flotte vers le nord (la plus longue en temps). 6h
Retour lundi avec une récupération particulière, des contractions involontaires de la jambe qui avait été paralysée, au repos, comme si j'avais des électrodes... Encore quelques petits problèmes de connexion avec le cerveau.
Puis bonne récupération. Hier 1h tranquille et aujourd'hui 2h15 à allure normale (30 km/h de moyenne)
Avant le Limousin avec Jérémy nous avions fais le dimanche 150 km par St Georges - Chavagnes - St Michel Mt Mercure - Puy du Fou - Mt des Alouettes - La Gaubretière à la Verrie - Bords de Sèvre par St Aubin, vers Evrune - Longeron - Tiffauges - Torfou - 3 Provinces, 150 km à 31,5 km/h de moyenne.
Aujourd'hui seul sur terrain modérément vallonné je vaux 150 km à 30 km/h de moyenne sans trop de difficulté. Mon projet immédiat c'est faire deux sorties de 200 bornes début juin avec une semaine d'intervalle, je pense que 31-32 de moyenne c'est dans les cordes. Participer à La Bernard Hinault le 24 juin sur le parcours de 200 bornes, à mon rythme, aucun objectif résultat juste dans un groupe qui me permettrait de faire l'ensemble à 35 de moyenne à allure régulière. Puis avec Jérémy séjour dans les Pyrénées comme prévu mais remanié avec les circonstances. D'abord La Pyrénéenne le 1er juillet, 170 km par la Hourquette, l'Aspin, Tourmalet, et arrivée en haut d'hautacam. Seul objectif participer et se faire plaisir. Repos le lundi puis 150 km mardi-mercredi-jeudi. Retour à la maison vendredi.
A la fin de l'été j'aimerais caser une traversée intégrale des Pyrénées ou des Alpes "en ligne droite" avec des étapes de 150-200 km max, sinon 2013 sur. Aussi j'aimerais reconnaître le parcours intégral du parcours du Tour des Flandres; Liège-Bastogne-Liège; Amstel la même semaine avec un jour de repos entre chaque, mais plutôt à la belle saison, la Belgique en avril ça ne me tente pas du tout... D'autant qu'il faudra un certain temps pour découvrir les "265 km" de ces grandes Classiques, au moins 9h de vélo à chaque fois. Ça fait trois fois 9 en une semaine... Ce sera toujours moins dur que le REV ou c'était 27 heures en une fois lol

joachim

Nombre de messages : 471
Age : 45
Localisation : Montaigu
Date d'inscription : 16/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://joachim.garreau@neur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise du vélo après un AVC.

Message par Joachim. le Mar 19 Juin - 23:13

J'ai pris le départ... Mais aussi l'arrivée, à Treize-Septiers. Finalement la démarche a été plus difficile que la course, aussi fatiguante que d'appuyer sur les pédales. Je n'étais pas inscris à l'avance et j'ai tourné 5 minutes à la table des dossards avant de m'y présenter, sortant tout droit d'une longue hésitation d'une semaine à venir. Put* j'ai claqué ma licence sur la table comme si j'effectuais un geste hyper important, comme si j'avais pris une grave décision. Je me suis senti durant l'épreuve un peu désorienté voir saoulé comme tout était "re-nouveau" le cerveau a recherché en permanance son itinéraire bis pour fonctionner comme avant. Dans la vie quotidienne et pour faire du vélo normalement j'ai tout retrouvé sans distinction, mais là tout demandait deux fois plus de temps d'action, ce qui demandait une fraction de seconde en demandait deux, ce qui demandait 1 seconde en demandait deux. Ca n'a l'air de rien mais j'ai trouvé cela épuisant car tout cela demandait beaucoup d'énergie cérébrale occasionnant outre la fatigue une forme de stress. Je me suis répété au moins 100 fois "reste décontracté". La peur d'être prit dans une chute, alors qu'il n'y avait rien de dangereux. Les relances heureusement j'avais choisi mon circuit pour me tester, malgré tout "douces", tout de même il fallait passer au virage de 30 à 55-56, max 57 km/h en 3-4 secondes sur le plat à chaque tour, tour qui comprenait trois relances, naturellement au lieu de rester collé à la roue je me prenais systématiquement 50 centimètres m'obligeant à m'employer pour combler sinon c'était le mètre et là pliez bagages... Heureusement ce n'était qu'une 3ème catégorie et au fil du temps le niveau a baissé au fur et à mesure que je fatiguais, après la mi-course au lieu de passer de 30 à 55-57 c'était du 30 à 46. Je reviens tout de même de très loin d'autant que mon cyclisme depuis 2 mois était placidement des sorties de 30 de moyenne à vitesse régulière. Ce qui m'a sauvé c'est qu'il y a 3 mois j'étais entré dans une période qui marchait bien, ensuite depuis deux mois même sans effort j'ai beaucoup roulé, et puis l'expérience.
Le bilan sanitaire est bon, ce n'était pas une reprise, c'était un simple test.
Je ne peux pas dire que j'étais content d'être là ni content de courir ni de retrouver un peloton en condition de course, et venant de moi qui a toujours fais ça j'ai trouvé mon avis choquant. Il y a bien un avant et un après, un fil s'est cassé. Il est assumé mais difficile à accepter, difficile de comprendre d'avoir perdu le goût. Je n'avais pas envie de forcer et les simulations de bordures m'ont plus saoulé qu'autre chose. On ne peut pas dire que "c'est le retour". Non. Je recommencerais temps à autre quand je jugerais le circuit opportun et pas trop éloigné de la maison. Mais ce n'est pas un retour à la compétition, je prendrais le départ pour briser les habitudes si j'ose dire ainsi sans me sentir obligé de faire du fractionné à l'entrainement pour entretenir un petit niveau. Je ne m'entraine plus pour être meilleur en course, mais je cours pour être meilleur sur les longues sorties comme j'aime. En évitant surtout de trop courir, de toute façon physiquement et mentalement ça m'est impossible. Ma prochaine reste à date indéterminée. Pour l'année prochaine encore rien décidé. Je suis dans une phase ou je suis incapable de décider à long terme c'est valable pour tout. Je suis d'autant plus choqué alors que je n'ai en rien perdu l'envie de faire du vélo, sur la course je me suis sentis d'une tristesse infinie à laquelle il m'a fallu une semaine pour que cela passe. En attendant samedi je pars faire en cyclosportive La Bernard Hinault et dans la foulée le 1er juillet à La Pyrénéenne sur les grands parcours (198 et 185 km) ... Au rythme qui me conviendra. Histoire de voir si l'effet se produit aussi en cyclosportive ou si c'est spécifique course. Le choix naturel de mon allure, la distance aidante, et l’intérêt des parcours me laissent cette fois un peu plus optimiste que tourner en rond à fond les manettes avec toutes les contraintes que cela engendre...

Joachim.

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 19/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise du vélo après un AVC.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum